La durée de l’indemnisation (ancien protocole)

La durée de l’indemnisation (ancien protocole)

Lorsqu’un intermittent du spectacle réunit les critères pour ouvrir des droits, il a droit à 243 jours.
243 jours, cela représente 8 mois exactement sans discontinuer en cas d’absence totale de travail.

Par contre, lorsqu’un intermittent du spectacle continue de travailler pendant cette période, pôle emploi va mettre en place un système de décalage des paiements en fonction des heures travaillées sur le mois.

Chaque mois, pôle emploi calcule un nombre de jours non indemnisés pour cause de travail.
Cela ne correspond pas aux « vrais » jours travaillés, c’est plus !
Le reste des jours du mois sont indemnisés.

La date de réexamen qui bouge tout le temps rend très difficile la visibilité de la situation pour un intermittent du spectacle.
ETRE INTERMITTENT gère auprès de vous cette difficulté et est capable de prendre en compte également des prévisions pour simuler une situation.
Pas de mauvaise surprise grâce à ETRE INTERMITTENT !

Contactez- nous sur notre permanence gratuite au 01 34 84 84 34.

Règles de l'intermittent