L’existence de ETRE INTERMITTENT a pacifié mon rapport avec l’administration

Témoignages

L’existence de ETRE INTERMITTENT a pacifié mon rapport avec l’administration

Je suis artiste, marionnettiste.
J’écris mes pièces, bâtis mes marionnettes et je joue. C’est mon métier.

En d’autres termes, je travaille et, comme tant et tant de mes collègues du spectacle vivant, je soumets le produit de ma création au public. Jamais de garantie que cela passera la rampe !
En tant qu’artiste-salariée, je suis attachée à la défense des droits de tous les salariés. Je cotise, je suis syndiquée.

Mais si le syndicat doit / devrait veiller à la défense des droits des salariés, j’ai toujours beaucoup souffert de cette solitude énorme qui m’accompagne lors de mes rapports quotidiens ou presque, avec mon Pôle Emploi. Les embûches administratives, la crainte du piège, les tâches chronovores ! La terreur du faux pas.
Etre Intermittent a balayé cette crainte. Son existence a pacifié mon rapport avec l’administration !

C’est extra. Vraiment extra !
Cordialement !

Costanza S., Marionnettiste

Tous les témoignages