Vous êtes bientôt en réexamen et vous ne pensez pas réunir vos 507 heures à temps ?

Vous êtes bientôt en réexamen et vous ne pensez pas réunir vos 507 heures à temps ?

Des décisions sont sans doute à prendre rapidement !

Pourquoi l’aide d’ETRE INTERMITTENT est nécessaire :

Beaucoup d’entre vous ignorent le risque d’ouvrir au Régime Général (RG). Pourtant, cela concerne chaque intermittent, même s’il ne fait que de l’intermittence. Pourquoi ?

Parce que Pôle emploi prendra la première ouverture possible sur son chemin de décisions, pas forcément la meilleure ou celle en intermittent que vous souhaitez.

Tentez d’expliquer ce risque aux intermittents autour de vous, c’est essentiel… Et dites-leur de nous appeler !

La date de réexamen pour pôle emploi est donc fondamentale. Elle détermine le point de départ du chemin de décisions : la date de réexamen détermine la réglementation (Régime général ou intermittent) à appliquer.

Au moment du réexamen, pôle emploi remonte dans le temps et regarde si une ouverture est possible.

Si vous réunissez les critères du régime général en premier (même sans aucun contrat au régime général !!!), cela vous ferait repartir à zéro pour les heures d’intermittent. C’est le « risque RG » dans notre jargon.

Mais des solutions existent : la réforme de 2016 a mise en place une clause de rattrapage ! Si vous réunissez au minimum 338 heures (depuis votre dernière ouverture de droits), celle-ci vous permet de recevoir une avance de la part de Pôle Emploi pendant une durée limitée (6 mois), le temps que vous réunissiez les heures manquantes. Mais ATTENTION : cela n’est pas forcément le bon choix selon votre dossier !

Il existe également des allocations subsidiaires en fonction de votre situation.

Appelez-nous pour en savoir plus au 01 34 84 84 34 !

Un abonnement chez ETRE INTERMITTENT prend en charge tous ces problèmes. Nos juristes vous conseillent efficacement en prenant en compte votre cas particulier.

Toutes les actualités