ACTUALISATION : des erreurs qui coûtent cher !

ACTUALISATION : des erreurs qui coûtent cher !

S’actualiser demande à l’intermittent d’être très attentif.

OUBLI = FRAUDE

En effet, l’actualisation, si elle comporte des erreurs, peut être lourde de conséquences : le texte qui régit l’annexe 8 et l’annexe 10 à pôle emploi prévoit des sanctions en cas d’oubli sur une Déclaration de Situation Mensuelle (la DSM est l’autre nom de l’actualisation !).

Un oubli pour le pôle emploi spectacle, c’est considéré comme une FRAUDE.

PENALITE = toutes les heures oubliées à la poubelle !

Lorsque vous oubliez d’actualiser du travail, toutes les heures de votre AEM (l’attestation d’employeur Mensuelle) sont à la poubelle : votre travail comme intermittent ne pourra pas compter dans la recherche des 507 heures nécessaires pour ouvrir des droits d’intermittent chez pôle emploi.

De plus, ni les heures, ni les euros de ce contrat dans l’intermittence ne compteront pour le calcul de votre allocation journalière.

PENALITE = Trop-Perçus

Et pour finir, vous aurez un trop perçu à rembourser que le pôle emploi vous réclamera légitimement : les heures dans l’intermittence ne compteront pas dans la recherche des 507 heures ni dans le calcul de votre indemnité journalière mais compteront bien dans le nombre de jours non indemnisés que recalculera le pôle emploi spectacle.

Alors, faites bien attention et appelez-nous pour être sûr de ne pas avoir de mauvaise surprise !

ETRE INTERMITTENT A DES SOLUTIONS :

Nous vérifions ces informations tous les mois et vous alertons en cas d’oubli d’actualisation.

Si l’oubli d’actualisation est repéré avant la fin de l’actualisation, nous arrivons souvent à faire valoir vos heures d’intermittent pour qu’elles puissent compter dans les 507 heures et qu’elles augmentent votre taux. Si l’oubli est vu trop tard, nous vous alertons pour que vous sachiez exactement les heures réellement comptées par pôle emploi et celles qui vous restent à faire pour pouvoir bénéficier d’une ouverture de droits comme intermittent du spectacle à votre réexamen de droits.

N’hésitez pas à nous contacter au 01 34 84 84 34

Toutes les actualités